Les citoyens prennent la parole pour proposer !

Libérons la parole citoyenne en créant des comités locaux "communes citoyennes", dans nos villes, quartiers et villages de France. Ils sont créés librement par les citoyen-ne-s et/ou les conseils municipaux.

- Citoyen-ne-s et élu-e-s locaux siègent en toute égalité les uns et les autres dans les comités locaux.

- L'organisation des débats est respectueuse de chacun.

- Le respect du calendrier et de la méthode est primordial.

 

Les Comités Locaux "Communes Citoyennes"

 

La création de Comités Locaux a lieu entre le 21 septembre et le 31 décembre 2016.

Sur initiative d’un groupe de citoyens ou/et du Conseil municipal.

Les comités locaux vont mettre en oeuvre la démarche en toute autonomie. Ils se réunissent une fois par mois au minimum.

Selon la taille des communes, des comités à l’échelle d’un quartier sont tout à fait envisageables et pertinents, à vous de voir !

La coordination nationale des Communes Citoyennes est à l’écoute de vos questions éventuelles relatives à l'organisation de ces comités.


Rappel du calendrier

21 septembre 2016 à début 2017 Inscriptions des communes citoyennes, formation des comités locaux

21 septembre 2016 – 31 Mars 2017 Réunions des comités locaux, processus des cahiers d’exigences, travail de réflexion puis de sélection des propositions

23 avril 2017 1er tour de l’élection présidentielle Votations dans les communes citoyennes sur les propositions localement travaillées et sélectionnées.

Et après ? Après on verra... où en sera notre destin commun et ce qu'il faudra construire, et comment... le temps passé ensemble ne sera jamais perdu.

Questions de méthode

Les citoyen-ne-s commencent par signer l'appel, ce qui leur permet d'être informés par la suite sur le calendrier et le processus, seul fil conducteur de leurs travaux, pratiqués localement en toute autonomie.

Aux citoyen-ne-s de former librement les comités locaux, et de se rapprocher éventuellement des municipalités. Citoyens et élus siègent en toute égalité les uns et les autres dans les comités locaux.

Le travail des comités locaux se fait dans le respect des sensibilités de chacun, avec écoute, bienveillance et nuance. Nous devons inventer des modes de réflexion et de travail éloignés des pratiques violentes ou sectaires du monde politique.