Ni de gauche, ni de droite, la question n'est pas là

De même que la démarche communes citoyennes se place sur un autre terrain que la présidentielle et de ceux qui y concourent, elle s'inscrit hors courants politiques.

Pourquoi ?

Parce qu'il importe avant toute chose de faire en sorte que les citoyens se rassemblent dans un seul but : se réapproprier leur destin commun et s'organiser dans un espace où la parole est libre et la démarche constructive.

Et après ? 

Cette démarche n'efface pas les grandes familles traditionnelles dans la société française, mais elle pose - et peut-être même qu'elle imposera - les préalables démocratiques qui peuvent la remettre en mouvement.