Le respect de la démocratie représentative

La démarche "communes citoyennes" ne saurait mettre en cause la démocratie représentative, au contraire.

C'est la représentativité des élus qui est altérée par la verticalité de nos institutions et les pratiques politiques.

La nécessité d'autres institutions est à mettre au débat dans les comités locaux qui seront créés dès fin septembre 2016, comme bien d'autres sujets. Dans cette perspective, la confiance dans le citoyen est primordiale.

Les expériences de démocratie directe doivent se multiplier afin d'impliquer le citoyen, En même temps, la garantie que le pouvoir émane réellement du peuple nous enjoint à construire un modèle où la démocratie représentative, à chaque échelon, incarne cette émanation et puisse pleinement en rendre compte.